• Date

    Dimanche 8 juillet 2018

  • Ligne de départ

    Le Morne

  • Ligne d'arrivée

    Centre de sports de Riverland

  • Distance

    50 km – 2 coureurs qui font chacun 25km

  • Altitude maximum

    828 m

  • Dénivelé

    3,500 m

  • Début de la course

    5h30

  • Temps de course estimé du vainqueur

    6h30

  • Temps de course maximum

    15h

  • Points de rafraîchissement

    Table

Résultats précédents des trails

CLASSIFICATION ET PRIX

1

Dodo Trail RELAY 50 km – Gagnant (Homme et Femme)

  • Trophée
  • Médaille
  • Exonération des frais de participation pour le Dodo Trail 2019
  • Cadeaux souvenir

2

Dodo Trail RELAY 50 km – Deuxième place (Homme et Femme)

  • Trophée
  • Cadeaux souvenir

3

Dodo Trail RELAY 50 km – Troisième place (Homme et Femme)

  • Trophée
  • Cadeaux souvenir

DODO TRAIL RELAY 50 km | 3,500 m+

Le Dodo Trail RELAY commence au pied du Morne Brabant. La ligne d’arrivée se trouve au centre sportif Riverland à Tamarin.

La péninsule du Morne est connue pour sa montagne majestueuse classée au patrimoine mondial de l’UNESCO grâce à son importance historique et culturelle : Le Morne Brabant.
À cette période de l’année, la première heure de la course se fera dans l’obscurité. Les coureurs devront utiliser leurs lampes frontales.

1er RELAYEUR

Les 7 premiers kilomètres de la course sont raisonnablement plats. L’itinéraire de la course longe la mer, puis passe à travers le village du Morne – la seule section de la course sur route goudronnée – avant d’atteindre une propriété privée de Baie du Cap.

Les participants devront ensuite franchir un vaste terrain dédié à la chasse au cerf, le premier de plusieurs propriétés privées dans le sud-ouest. Cette partie de la piste monte progressivement le long d’une piste de 4 × 4, avec une pente de 10 à 15%.

Les participants devront franchir une clôture pour traverser une deuxième propriété privée, Mont sur Mont, 2 km plus loin. À une altitude de 260 m, une voie unique conduira les participants au premier sommet de la course, le Piton de La Prairie (550 m de haut). Les coureurs auront l’occasion d’admirer la vue sur la vallée de Chamarel d’un côté, et sur le majestueux Morne Brabant de l’autre.

Cette voie unique, technique et inégale, avec des racines pointant à la surface du sol, des herbes glissantes et des pierres, conduira à deux autres sommets : le Piton du Fouge (600 m de haut) et la Montagne la Porte (550 m de haut). De là, les participants auront une vue imprenable sur l’île aux Benitiers et le lagon cristallin qui l’entoure.

Ensuite, le sentier rejoint un chemin de terre plus large qui conduit au premier espace de rafraîchissement, au 12e km.

En direction de l’ouest, la piste abandonne Mont sur Mont et se poursuit sur un terrain facile et tranquille, traversant une propriété privée appartenant à Owen Griffiths. Cette partie du sentier est à l’ombre, les participants pourront donc alterner entre course et marche.

Ensuite, la piste grimpe en pente jusqu’à Piton Canot. Situé à 550 m de haut, ce sommet offre une vue panoramique incroyable sur la région. Le sentier traverse ensuite un terrain escarpé et accidenté jusqu’à Chamarel avant d’arriver au deuxième espace de rafraîchissement, situé au 16e km et à une altitude de 250 m.

La prochaine étape de la course est une longue montée escarpée vers le Piton de la Petite Rivière Noire, le plus haut sommet de Maurice, culminant à 828 m. Le Piton de la Petite Rivière Noire offre une vue imprenable sur la végétation luxuriante de l’île, son lagon et l’océan.

Une voie unique, qui peut être très boueuse, suit le contour de la montagne en direction du Grand Piton, environ 700 m plus loin. Il traverse ensuite les Gorges de la Rivière Noire avant d’atteindre la forêt et le troisième espace de rafraîchissement, situé au 25e km à Radier, à une altitude de 100 m (PK 3). PASSAGE DE TEMOIN AU 2eme COUREURS

2eme RELAYEUR

Les coureurs suivront ensuite une piste de 4 × 4, montant continuellement sur 5 km et culminant à une altitude de 650 m, à travers le Plateau Remousse et Camphrier. Ils atteindront ainsi Macchabée, la partie plate de la course, et resteront sur la gauche pour se diriger vers le kiosque de Macchabée au 32e km, où se situe un quatrième espace de rafraîchissement (PK 4). Depuis ce point de vue, vous pourrez admirer toute la côte ouest de l’île.

Les coureurs devront rester concentrés lorsqu’ils atteindront la piste Zepol, qui descend sur une pente de plus de 30%. Le sentier arrive ensuite vers le parc de Gorges de la Rivière Noire.

Après 200 m, les coureurs prendront le sentier Filwil. à la sortie du sentier, les coureurs prendront un sentier très technique et rocailleux jusqu’à la rivière ou ils franchiront une échelle en bois pour redescendre dans le domaine de Matala..

Dans Matala, les participants suivront une piste 4 × 4 pendant 4 km. Le terrain y est très sec, avec des herbes jaunâtres et des arbres résistants à la sécheresse, typiques de la région de Tamarin. La piste conduit à un ruisseau, puis à une clôture où se trouve le cinquième espace de rafraîchissement au 40e km

Le sentier traverse le domaine privé connu sous le nom de Saint-Martin jusqu’au dernier pic de la course : la Tourelle de Tamarin, à 548 m d’altitude.

La piste conduisant à la ligne d’arrivée est très technique. Il s’agit d’une descente dans la montagne à travers un certain nombre de pentes à la fois raides, poussiéreuses et rocheuses.

De ce point de vue, les paysages sont étonnants : d’un côté, la baie de Rivière Noire, la baie de Tamarin, Le Morne Brabant ; de l’autre, Yémen et le plateau central.

Une fois les coureurs arrivés au pied de la montagne, il leur suffira de suivre une piste à travers une zone boisée, en direction de la rivière de Tamarin, avant de courir le long du pont de Tamarin et de franchir la ligne d’arrivée au centre sportif Riverland.

SE PREPARER POUR DODO TRAIL RELAY 50 km | 3,500 m+